514-433-7734

Home » Analyse de presse » Élections et analyse de presse

Élections et analyse de presse

En campagne électorale, l’enjeu est simple : réussir, chaque jour de la campagne, à occuper l’espace médiatique en laissant les miettes à ses adversaires. En politique, tout le monde connaît l’impact majeur qu’exercent les médias sur le façonnement de l’opinion publique. On nous parle sans cesse de sondages mais les « coups de sonde » dans les journaux sont tout aussi importants. Ils permettent de comprendre ce qui a fonctionné de ce qui n’a pas marché. Donc de s’améliorer en modifiant sa stratégie de communication.

Problème : il existe de nombreuses méthodes d’analyse de presse. Et les communicateurs ne connaissent pas forcément les meilleures :

  • Il est tentant de faire soi-même, tout simplement en faisant une sorte de synthèse. Mais cette technique est très limitée car dès que l’on a affaire à de nombreux articles, il devient extrêmement périlleux de pouvoir être certain de recenser l’ensemble des thèmes traités et toutes les nuances de ton. Il ne restera que des impressions et les risques d’erreur sont très élevés. Du coup, il est évident qu’il n’est pas possible de bâtir une stratégie valable avec une telle technique.
  • Une autre façon de faire est d’analyser globalement chaque document puis dans un chiffrier d’indiquer quel thème a été abordé, ainsi que le ton de l’article. Là encore, malheureusement, cette méthode est très limitée. En effet, un article traite de nombreux thèmes. Réduire ceux-ci à un seul, voire même quelques-uns, est une limite majeure à l’analyse. Idem pour ce qui a trait au ton : la teneur des propos des journalistes varie sans cesse dans un article. Comment pouvoir alors déterminer qu’un article est positif ou négatif? Au final, on obtient des résultats trop peu fiables pour pouvoir être utilisés.
  • La méthode la plus appropriée est donc le découpage de chaque document en « idées » ou « thèmes ». Chaque idée est catégorisée et évaluée. La compilation de toutes les données donne la teneur du discours ainsi que l’ensemble des thèmes les plus traités. On obtient alors des graphiques de ce type :

Chaque jour de nouvelles données sont saisies et il est ainsi possible de déterminer qui a remporté la journée-média et pourquoi. Les graphiques sont mis à jour continuellement, quasiment en temps réel, ce qui permet aux communicateurs de réagir immédiatement.

L’analyse de presse s’avère donc un outil indispensable en communication politique.

Le plus étonnant est que selon le fournisseur, utiliser une méthode très pointue peut coûter moins cher que d’employer une méthode plus « basique ». Prisme Média propose justement, à des coûts très raisonnables, de réaliser des analyses de presse extrêmement poussées. C’est le temps d’en profiter! 🙂