Crise des médias

Médias sociaux : après Kony 2012, Lassonde! Les stratèges web 2.0 ont du grain à moudre!

kony-2012« C’est un véritable déluge de commentaires négatifs et d’appels au boycottage qui a déferlé sur les réseaux sociaux APRÈS [ndla : C’est moi qui met en majuscule] que La Presse eut relaté la bataille judiciaire que livre une petite entreprise pour pouvoir utiliser le mot «Oasis» dans sa marque de commerce. » (La Presse, 7 avril 2012). Dans cette phrase tout est dit : toute la tempête qui a suivi « la bataille judiciaire » origine d’un article d’un média traditionnel!

 

 

(suite…)

Communication politique

Sommes-nous encore en démocratie?

A priori oui. Et pourtant c’est bien la question que l’on doit se poser suite à l’affaire des « appels automatisés » : « Le jour du vote, des électeurs de la circonscription de Guelph ont reçu des appels automatisés les avisant que le bureau de scrutin avait été déménagé. Le tout avait l’air bien officiel : l’identification à Élections Canada, la voix claire, le message bilingue. L’électeur n’avait aucune raison de se douter de quelque malversation que ce soit » (Le Droit, 25 février 2012). Ce n’est ni la première « bizarrerie » qui entoure des élections dans des pays à pourtant forte tradition démocratique, ni la dernière, quand on voit que l’affaire s’est retrouvée classée en moins de 24 heures, Élections Canada ayant abandonné l’enquête dès que le scandale a été révélé!

(suite…)

Crise des médias

Transport : des chiffres affolants mais des médias très tranquilles

Le cout des travaux atteint des records au Québec5 milliards! C’est le tarif que l’on nous annonce pour refaire le pont Champlain. 3,5 milliards : c’est le montant prévu pour refaire l’échangeur Turcot. Même le prix des pistes cyclables bat des records : la piste sur le boulevard Maisonneuve a couté 3,5 millions pour… 4km, soit près de 1 million le km! Ces montants sont astronomiques : en comparaison, le viaduc de Millau, un ouvrage exceptionnel haut de 245 mètres, long de 2,5km, a coûté 400 millions d’euros, soit environ… 600 millions de dollars canadiens ! La ligne du TVG Est, en France, qui fait 300km, devait coûter… 3,125 milliards d’euros. Soit 4,7 milliards de dollars canadiens. Cela signifie qu’il est moins cher de construire en France une ligne de train à grande vitesse longue de 300km plutôt qu’un simple pont de 3km au Québec. Mais les médias acceptent cette réalité sans être plus perturbés que cela…

(suite…)